Image d'entête
AccueilCollègeHistorique

Une longue tradition

Histoire de la Fondation de l’Ordre des Servites de Marie

En 1233, sept hommes, tous riches marchands florentins, décident de renoncer à leurs possessions et de se réunir sur les collines surplombant la ville de Florence, en Italie, pour mener une vie fraternelle de contemplation et de dévotion à la Vierge Marie. Fait rare dans l’Église catholique, l’Ordre des Servites de Marie ne naît pas sous la forme d’un groupe de disciples autour d’un maître, mais sous la forme d’un groupe d’amis où il n’y a pas un membre plus important que les autres. Vers 1245, ils se réunissent sur le Mont Sénario, près de Florence, et y bâtissent un ermitage. En 1304, l’Ordre des Servites de Marie (Servi di Maria) est officiellement reconnu par l’Église catholique. Une fois officiellement établi, l’Ordre commence à se répandre un peu partout en Europe. Leur présence en Amérique date pour sa part de 1852. En 1888, le Pape Léon XIII canonisera les sept fondateurs, ensemble, comme un seul homme, marquant encore plus la singularité de l’organisation à son origine.

Les Servites de Marie en sol canadien

Dès leur arrivée au Canada en 1912, les Servites de Marie ont cherché à s’implanter solidement en terre canadienne en fondant un collège pour jeunes candidats à la vie religieuse servite. Trois ans plus tard, en 1915, ils fondent le Juvénat St-Alexis, à Ottawa. En 1946, Les Servites de Marie décident de s’installer officiellement au Québec. En novembre 1947, après maintes péripéties, les pères Maltempi, Vangelisti et St-Germain partent de Montréal pour visiter une propriété nommée White Gables Farm, située au bord du lac Massawippi, à Ayer’s Cliff, près de Magog dans les Cantons de l'Est. C’est à cet endroit que sera érigé le Collège Notre-Dame des Servites, un collège classique francophone pour garçons. Le 20 avril 1948, à Sherbrooke, les pères Maltempi et Vangelisti signent le contrat d’achat de la White Gables Farm. Le 7 septembre 1948, le Collège Notre-Dame des Servites accueille 33 élèves.
Historique1Historique2

Le Collège Servite d’hier à aujourd’hui

En 2007, un tournant important marque le Collège : la retraite de l’enseignement de Frère Yvon-Michel Pageau et de Frère Pierre Houle. Dorénavant, tous les emplois de l’école seront occupés par des laïcs.

Avant le début de l’année scolaire 2012-2013, le Collège Notre-Dame des Servites entreprend les démarches nécessaires pour changer son nom pour Collège Servite et ainsi raffermir son appartenance au Réseau international des écoles servites (International Servite Schools Network, ou ISSN) et marquer une nouvelle étape dans la vie de cette institution.

Aujourd’hui, le Collège Servite accueille 150 élèves, garçons et filles, de la première à la cinquième secondaire. La résidence scolaire est ouverte aux garçons. Le Collège est toujours propriété de la province canadienne des Servites de Marie et l’équipe du personnel en place est toujours dévouée à offrir une éducation de grande qualité, neutre sur le plan confessionnel, tout en étant attachée aux valeurs à l’origine de sa fondation. Les idéaux des sept fondateurs, qui ont traversé près de 800 ans d’histoire, sont aussi les idéaux que nous souhaitons inculquer à nos élèves (communauté, ouverture et respect, service, compassion, universalité), sans égard à leurs croyances religieuses et sans but religieux.

servite

 

Fondation CS
Fondation CNDS
Grâce aux dons recueillis par la fondation...

Grâce à vos dons, la Fondation du Collège Servite contribue annuellement à de nombreux projets qui favorise l'engagement, l'évolution et le cheminement des élèves du Collège.

Faire un don